NON A LA FERMETURE DES BUREAUX DE POSTE

oui au service public de proximité !

Alors que les luttes se multiplient dans les  villes et les campagnes  mêlant salariés, usagers et élus locaux mobilisés pour éviter la fermeture arbitraire des bureaux de poste, le Gouvernement et la direction de La Poste préparent et négocient dans la discrétion un nouveau contrat dit de présence postale territoriale 2017-2019.

La CGT qui est exclue des négociations tripartites auxquelles participe aussi l’association des maires de France, s’est néanmoins procurée les éléments essentiels du document de travail qui en fait de présence postale prépare une nouvelle saignée dans le service public en organisant la fermeture
programmée de milliers de bureaux de poste et la suppression de milliers d’emplois.
Cette offensive qui vise à renforcer la stratégie de rentabilité financière de La Poste s’accompagne d’un recul démocratique sans précédent puisqu’il s’agirait également de se passer de l’avis des maires et du conseil municipal.

Ce projet de contrat ne doit pas voir le jour.

Il constitue un élément supplémentaire qui renforce la légitimité des luttes actuelles. La CGT appelle à leur renforcement dans l’unité pour gagner le maintien et le développement des bureaux de poste menacés et le recrutement sur des emplois stables et qualifiés pour une présence humaine dans tous les bureaux qui répondent aux attentes des usagers.
Elle revendique la mise en place de la démocratie sociale qui doit permettre aux postiers et leurs représentants syndicaux représentatifs, à l’usager, de participer aux débats pour l’avenir du service public postal.
La CGT réaffirme ses propositions pour un véritable service public qui s’affranchisse une fois pour toute des contraintes de rentabilité immédiate chères, à la direction de La Poste.
Elle réaffirme la nécessité d’un maillage de proximité pour les bureaux de poste avec un contenu répondant aux besoins de la population et des entreprises pour l’acheminement et la distribution du courrier et des colis ainsi que le droit et l’accès au compte pour tous.
Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *