LA POSTE Haute Garonne : mobilisation des facteurs

Chez nos voisin, en Haute Garonne, la mobilisation prend de l’ampleur sur les sites courriers d’Aspet en grève depuis le 27/09, rejoints par ceux de St Gaudens le 27/09 pour : le maintien des repos, la création d’emplois, la transformation des CDD en CDI, révision des normes et cadences, maintien des activités cabines…, retrait de la pause méridienne et de la tournée sacoche, l’augmentation des salaires, prise en compte et paiement des heures supp, prise en compte de la charge de travail réelle, reconnaissance de la pénibilité, respect du remplacement du mandaté CHSCT,  la promotion, respect du droit syndical, l’amélioration des conditions de travail, respect des congés et fériés..

PAS DE LOI TRAVAIL DANS MA BOITE :
Par cette mobilisation non seulement les salariés s’opposent à la loi travail, mais dans le même temps, s’invitent aux négociations en cours dans le cadre des commissions de suivi qui font suite à l’accord national de la distribution dans lesquelles la CGT non signataire est exclus ! C’est la démonstration qu’il est possible de peser à tous niveaux, à condition de s’y mettre toutes et tous !

Toutes ces revendications sont en liens étroits avec les préconisations de la loi travail : temps et organisation de travail, congés et fériés, heures supp, pénibilité, CHSCT, droit syndical…

C’est pourquoi, les personnels des sites de la PIC de Toulouse, les facteurs de Muret ont décidé de se joindre à la mobilisation, notamment le 10/10. La direction s’est empressée de satisfaire une partie des revendications sur Muret afin de couper court à la mobilisation !

Les CDD des sites de St Gaudens et Aspet se sont également joints à la mobilisation afin d’exiger l’embauche en CDI de leur collègue en contrat Prof… s’opposant en quelque sorte, au CDI de projet et exigeant la garantie d’un emploi stable et qualifié !

Pour gagner le progrès social, la lutte s’impose !!!
La lutte démontre qu’il est possible de gagner et par là même de remettre en cause la loi travail dont s’inspirent nos directions dans le cadre des différents projets qu’elles tentent de nous imposer au service du capital.

SUIVRE LA LUTTE sur le site cgt fapt comminges

POUR LA SOLIDARITÉ FINANCIÈRE :

CONTACTEZ LA CGT FAPT 82

24 rue delcassé 82000 MONTAUBAN

Tel 05 63 03 51 52

 

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *