ORANGE : Négos GPEC…Investir dans l’emploi, c’est capital !!!

Pour la CGT, cette négociation GPEC doit permettre l’appropriation et le développement territorial des activités et des emplois nécessaires à Orange et non la gestion de la décroissance des effectifs comme le fait l’entreprise.
C’est localement que les besoins sont à définir, au plus près des Établissements secondaires avec des données et des prévisions d’emplois, site par site, service par service qui correspondent à la réalité.
En effet pour le moment l’entreprise ne donne que des chiffres trop globaux ne nous permettant pas de comprendre la GPEC par site et par service. Les prévisions sont toujours basées sur la baisse des effectifs quelles que soient les nécessités.

La CGT demande que la direction s’engage dans un plan de recrutement ambitieux que nous évaluons à 5 000 embauches sans attendre, à répartir de manière équilibrée par bassin d’emploi pour maintenir les activités et l’emploi.

Voir TRACT CGT FAPT GPEC

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *