Revue de presse : Cheminots, postiers, même combat Social

Vu ici : https://www.ladepeche.fr/article/2018/06/08/2813348-cheminots-postiers-meme-combat.html

Suite à une réorganisation des bureaux de Poste qui se profile, des employés de La Poste de Carcassonne se sont réunis hier matin, devant le bureau de la rue Jean-Bringer, pour sensibiliser les usagers « à la dégradation » du service public, avant de retrouver les cheminots grévistes pour une convergence des luttes.

Au programme : distribution de tracts et signature de pétition. « Ce qu’on craignait se réalise… » regrette Fabrice Roussel, facteur et secrétaire général CGT-FAPT de l’Aude, faisant ainsi référence à la suppression de 3,40 % d’emplois avec 25 heures d’ouverture en moins des bureaux du secteur de Carcassonne.

« Il est prévu que les services ne soient plus assurés le samedi matin au Viguier et à Grazailles et le mercredi matin à Grazailles et La Conte, alors que ce sont les demi-journées de disponibilités des actifs, en général ». Un remaniement qui entamera le virage de « la désertification dans les cités du service public », et qui entraînerait, de fait, une baisse de la fréquentation. Une crainte majeure pour Fabrice Roussel. Car, d’après lui, la direction de La Poste avancera ce dernier argument pour faire valoir la fermeture d’autres bureaux de Poste.

L’apparition de la mécanisation au sein de La Poste, par la présence d’automates, inquiète le personnel : « Le risque, c’est qu’il n’y ait plus qu’un seul agent dans les bureaux, seulement pour assurer la gestion des machines ». Et d’ajouter : « Le côté humain disparaît ».

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *