LA POSTE : Réponse de la CGT au vœux du président de La Poste

Monsieur le Président,

En 2017, avec la stratégie mise en place par vous pour notamment satisfaire les exigences des actionnaires, les postières et les postiers ont encore vu leurs conditions de travail se dégrader, leur salaire stagner, des emplois disparaître, des bureaux de poste fermés ou être transformés et les missions de service public qui incombent à La Poste misent à mal.
Les efforts fournis par les postières et les postiers ont permis une nouvelle fois de satisfaire la stratégie du Groupe qui fait fi de toutes les revendications et du vécu des salariés.

L’augmentation de la précarité au sein du Groupe a amené la CGT à vous écrire le 8 Janvier. A ce jour nous n’avons toujours pas de réponse ! Cette question ne serait-elle pas votre priorité ? Pour la CGT, celle-ci s’inscrit dans les principales priorités et l’absence de réponse à ce jour nous interroge sur la nature et la qualité du dialogue social pour 2018, surtout lorsque les libertés syndicales sont attaquées de toutes parts dans le Groupe.
Nous réaffirmons au travers ce courrier l’arrêt de la procédure engagée contre notre camarade de Chronopost ainsi que l’arrêt de toutes les répressions syndicales à l’encontre des militants syndicaux.

Dans votre courrier adressé à tous les postiers pour présenter vos vœux, vous oubliez une chose primordiale, Monsieur le Président, ce sont les postiers !

Vous évoquez les investissements faits à l’étranger, mais à quand des investissements et la reconnaissance aux postiers que vous félicitez ?

Ce dont les postiers ont besoin, ils vous le disent tous les jours à travers les luttes qu’ils mènent sur tout le territoire avec la CGT à leur coté. Toutes ces luttes portent des exigences en termes :
d’emplois pérennes en CDI Poste à temps complet
de rémunération juste, permettant de vivre dignement de son travail
d’organisation et de conditions de travail répondant aux besoins des salariés et des usagers
Il est urgent, Monsieur le Président, d’ouvrir de véritables négociations sur toutes ces questions d’emplois, de salaires et de conditions de travail.

Vous vous êtes adressé à tous les postiers du Groupe La Poste. Il est convenu que dans le cadre de la campagne aux élections professionnelles, chaque Organisation syndicale puisse s’exprimer dans le mensuel FORUM. La CGT souhaite donc que la réponse que nous vous transmettons ce jour soit également dans le prochain numéro FORUM.

Nous attendons des propositions rapides de rencontre, en priorité sur le point que nous avons soulevé le 8 Janvier 2018.

Recevez Monsieur le Président nos salutations distinguées.
La Fédération CGT-FAPT

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *